Le Gouvernement Wallon adopte son Projet d’Etude d’Incidences !

Vendredi 29 janvier 2010 – A l’unanimité, le Gouvernement de la Région Wallonne a adopté le contenu de l’étude d’incidences sur l’avant projet de révision du plan de secteur de Namur en vue de l’inscription d’une zone forestière et d’une zone agricole à Andenne (Thon) et Gesves (Mozet).

A peine quelques jours après l’annonce des Groupes Solvay et Van Nieuwpoort de leur souhait de procéder à des forages de reconnaissance aux abords et à l’intérieur du Bois « Mâle Plume », le Gouvernement Wallon vient de rappeler aux industriels Lire la suite

Le groupe Solvay projetterait de percer son tunnel « Mâle Plume » au beau milieu des falaises branlantes qui lui appartiennent sur les bords de la RN90 !

Lundi 4 janvier 2010, l’un des trois forages prospectifs projetés par la société d’Etudes AEP se situerait aux  abords de la RN90, au beau milieu des rochers branlants !! 

 

C’est au beau milieu des falaises instables situées le long de la RN90, à Thon-Samson, à l’endroit où le groupe Solvay (propriétaire) n’a toujours pas entamé les moindres travaux de sécurisation, que ce dernier envisagerait pourtant de percer son tunnel.   

On croit rêver !  Au moment même où la Région wallonne a été contrainte Lire la suite

Une nouvelle déclaration de forages prospectifs par les groupes Solvay et Van Nieuwpoort une fois de plus jugée irrecevable par la Commune d’Andenne !

Lundi 4 janvier 2010 , la société d’études AEP adressait à la commune d’Andenne une nouvelle déclaration en vue de procéder à trois forages prospectifs à l’intérieur et aux abord du Bois « Mâle Plume ».  Cette demande était aussitôt jugée irrecevable  par le Collège Communal d’Andenne.  

Les groupes industriels Solvay et Van Nieuwpoort ont décidé de ne rater aucune occasion d’agresser les riverains du Bois Mâle plume.  A peine le Ministre de l’aménagement du Territoire, Monsieur Henry, avait-il signifié son intention de poursuivre la procédure de modification de Plan de secteur que la société d’études AEP (qui agit pour le compte des industriels) envoyait une nouvelle déclaration de forages prospectifs au sein et sur les pourtours du Bois « Mâle Plume ».   On se souviendra qu’une première déclaration à peu près identique avait été refusée il y a plus d’un an déjà par la Commune d’Andenne.

C’est à nouveau la même réponse d’irrecevabilité que le Collège Communal d’Andenne a confirmée aux industriels.