2009 sera une année d’actions contre le projet « Mâle Plume » ! Nous vous remercions d’avance pour votre cotisation !

 Cotisation 2009 – 10 €  –  Dons illimités…

ASBL NON A MALE PLUME – N° D’ENTREPRISE – 0896-426-488

Compte bancaire : BNP PARIBAS FORTIS BE09 0015 4942 5557
  ASBL NON A MALE PLUME
  RUE DE THON 67
  5300 – THON

Chers Amis,

L’année 2008 aura été une année très particulière pour les riverains du Bois ‘Mâle Plume’, habitants de Thon-Samson, de Goyet, de Bonneville, de Mozet, de Strud, de Namèche, de Maizeret et des villages avoisinants.  Une année d’opposition citoyenne contre un projet « du siècle dernier » d’implanter une carrière sur un des plus beaux sites de la région, au milieu de deux « Plus Beaux villages de Wallonie ».

Une année dont nous avons voulu retracer les moments les plus importants dans le document que vous pourrez télécharger et imprimer en cliquant sur ce lien.

Aujourd’hui, malgré les nombreuses impossibilités techniques, juridiques et administratives qui sont apparues contre leur projet ; malgré les prises de position unanimes et défavorables des autorités communales et régionales et celles de l’ensemble des partis politiques ; malgré la totale opposition des riverains et de la population et malgré l’annonce de la décision prochaine du Gouvernement Wallon – sous l’impulsion du Ministre André Antoine – de procéder à la modification du Plan de Secteur sur le site du Bois Mâle Plume, les promoteurs belges et hollandais ont encore confirmé qu’ils déposeraient leur dossier de demande d’exploitation.

Ce choix de la confrontation, les sociétés Solvay et van Nieuwpoort en portent seules la responsabilité.   Elles en supporteront seules les conséquences.  En effet, plutôt que de répondre favorablement à la proposition faite depuis plus de six mois par le Ministre Antoine d’entreprendre une négociation qui leur ouvrirait automatiquement la voie d’une compensation, les groupes industriels ont choisi de s’enfermer dans leur obstination.  Vieilles habitudes, désormais déplacées, d’orgueil et de rigidité… au risque de tout perdre !

Dans ce contexte, 2009 sera pour l’ASBL « Non à Mâle Plume », bien plus qu’une année de mobilisation, de vigilance et d’opposition.  Elle sera surtout une année d’actions !  Des actions sur le terrain, des actions sur la scène politique et des actions sur les plans administratif et juridique.

Notre enjeu et notre première priorité sera d’obtenir que le Projet de Modification de Plan de Secteur soit rapidement déposé par le Gouvernement Wallon.  Pour cela, votre soutien nous sera utile et vos cotisations nous seront nécessaires.

Car, si comme nous, vous pensez que le développement récent de votre région et ses nouvelles caractéristiques ont désormais rendu ce projet de carrière incompatible et inapproprié, demandez-vous si 10 ou 20 Euros sont trop cher payés pour obtenir gain de cause et préserver son intégrité ?  

C’est pourquoi nous vous remercions de vous faire membre de l’ASBL ou de renouveler votre cotisation en versant 10 Euros (ou plus si vous le désirez) pour 2009, sur le compte « ASBL NON A MALE PLUME  –  N° 001-5494255-57 » et d’ajouter votre adresse internet dans la zone « communication ». 

L’ASBL « Non à Mâle Plume »

 

Cotisation 2009 – 10 € –  Dons illimités…

ASBL NON A MALE PLUME –  N° D’ENTREPRISE – 0896-426-488

Compte bancaire : FORTIS 001-5494255-57
  ASBL NON A MALE PLUME
  RUE DE THON 67
  5300 – THON

Lundi 15 décembre – Nouvelle question de Mme Dethier-Neumann (Ecolo) aux Ministres Antoine et Lutgen (CDH)

La dernière Commission de l’Aménagement du Territoire du Parlement Wallon faisait l’objet d’une nouvelle question parlementaire, adressée cette fois aux Ministres Antoine (Territoire) et Lutgen (Agriculture, Environnement).

Après Mme Anne Barzin (MR) il y a à peine dix jours, c’était au tour de Madame Monika Dethier-Neumann (Ecolo) de s’inquiéter des récents agissements des groupes Solvay et Van Nieuwpoort et d’interroger le Ministre sur les raisons de la lenteur de la décision du Gouvernement de procéder au dépôt de son Projet de Modification de Plan de Secteur.

La réponse du Ministre André Antoine fut concise.  Elle se résume en cinq points et une conclusion à l’attention du Groupe Solvay :

  1. « Je confirme à Mme Dethier-Neumann notre volonté au Gouvernement de modifier le Plan de Secteur de Mâle Plume pour empêcher l’exploitation de cette carrière ».
  2. « J’ai moi-même rencontré les représentants de Solvay et je leur ai indiqué un refus de notre part ».
  3. « Je les ai mis en garde sur l’application de l’article 46 du CWATUP ». (ndlr – En demandant elle-même de remettre « Mâle Plume » en zone verte, Solvay pourrait demander et obtenir une compensation).
  4. « Les représentants de Solvay ne veulent pas obtempérer, risquant ainsi de tout perdre ». (ndlr – En effet, si par contre la modification de Plan de Secteur est entamée par le Gouvernement, Solvay ne pourra plus prétendre à une compensation).
  5. « En ce qui concerne l’administration, 3 courriers lui ont été adressés par le Ministre.  Le dernier d’entre eux, adressé ces derniers jours à Monsieur Luc Maréchal (Directeur Général de l’Aménagement du Territoire), a précisé que « Mâle Plume » était « la première des priorités ».

Le Ministre termine par ces mots  :  » Solvay perd du temps ! »

« Si Ecolo venait au pouvoir, je n’imagine pas un seul instant qu’il accède à leur demande.  Mme Barzin (MR) s’est également opposée au projet et Mr Eerdekens (PS) m’a réitéré son opposition à ce dossier.  Ce qui est mon cas (CDH) également.  Je ne vois pas beaucoup d’espace démocratique pour l’aboutissement de ce projet ».

Et Mme Dethier-Neumann de conclure: « Cela concerne les signaux et les intentions. Or, tant que tout n’aura pas été inscrit dans les actes, il restera de l’espoir pour Solvay.  C’est à nous d’être clairs ! « .

Extrait du compte rendu de la Comission de l’Aménagement du territoire du 15 décembre 2008

Lundi 15 Décembre – Refus du Ministre Courard (PS) pour les groupes Solvay et Van Nieuwpoort

Nouveau revers pour les Groupes Solvay et Van Nieuwpoort !

Le Ministre Wallon des Affaires intérieures et de la Fonction publique a décidé de ne pas annuler la délibération prise par le Conseil Communal d’Andenne du 11 juillet dernier. 

Pour mémoire, cette délibération visait « à n’accorder aucune autorisation de passage en sous-sol ou en surplomb du domaine communal privé ou public, pas plus que d’autoriser le passage, source de nuisances et de dégradations, de véhicules lourds liés à une exploitation de la carrière sur les voiries communales »

Le recours en annulation qui avait été annoncé à grand renfort de presse le 16 septembre dernier par Lire la suite

Ce soir, jeudi 18 décembre, à la Salle Polyvalente d’Andenne, Popeck vient « râler pour nous  » !!

SOYEZ AVEC NOUS CE JEUDI SOIR.  DEPECHEZ VOUS DE RESERVER VOS PLACES !!!  

Ce jeudi, l’ASBL « Non à Mâle Plume » finit l’année en beauté.  Ne ratez pas cette occasion. Venez tous à la Salle Polyvalente « Espace Boujenah » d’Andenne.  Vous y passerez une formidable soirée de détente avec Popeck qui « râlera pour nous  » et Alain Posture en première partie du spectacle.

Nous aurons également l’occasion de faire le point sur l’état du dossier « Mâle Plume ».

Il reste encore des places.  Dépêchez-vous de réserver en appelant le  081 / 58.81.11

LIEU    Salle Polyvalente d’Andenne

DATE   Jeudi 18 Décembre 2008 à 19h30

PRIX   30 Euros par personne (Maximum 400 places)

RESERVATION ET PAIEMENT PREALABLE OBLIGATOIRE

Pharmacie DOZOT  Rue de Gramptinne 7 – 5300 THON-SAMSON – 081 / 58.81.11

 sponsors

Merci à nos partenaires !!

Mercredi 3 décembre – Questionné par la députée Madame Barzin (MR) au Parlement Wallon, le Ministre Antoine (CDH) réaffirme son opposition au Projet des groupes Solvay et van Nieuwpoort

la semaine dernière, trois communiqués de presse (Ecolo, CDH et PS) avaient déjà condamné unanimement les récents agissements des groupes industriels Van Nieuwpoort et Solvay.

Ce mercredi 3 décembre, en séance plénière du Parlement Wallon, la députée MR, Présidente de l’Arrondissement MR de Namur Capitale, Madame Anne Barzin a questionné Monsieur le Ministre Antoine au sujet des récents événements survenus à Thon-Samson et à Goyet. La réponse du Ministre est à nouveau sans appel.

Le compte rendu de cette question a été publié ce matin (voir ci-dessous).

L’unanimité politique est donc totale au sein de la classe politique, pour réaffirmer son opposition ferme et définitive au projet de carrière sur le site du Bois « Mâle Plume ». 

QUESTION D’ACTUALITE DE MME BARZIN A MR ANTOINE, MINISTRE DU LOGEMENT, DES TRANSPORTS ET DU DEVELOPPEMENT TERRITORIAL SUR LES « DERNIERS REBONDISSEMENTS DANS LE DOSSIER DE LA CARRIERE MÂLE PLUME »

Mme Anne Barzin  (MR) – Députée wallonne et Présidente de l’Arrondissement MR Namur -Capitale

« Le dossier de la Carrière Mâle-Plume a suscité de vives et nombreuses réactions dans le chef des riverains. Pour votre part, vous aviez déclaré, dans le courant du mois de juin, que vous étiez prêt à revoir le Plan de secteur et que vous rencontreriez les promoteurs.  Vous aviez ensuite soulevé un certain nombre de difficultés techniques qu’il fallait affronter dans ce dossier.  Depuis lors, nous avons pris acte de la volonté de ces mêmes promoteurs de poursuivre dans la direction qu’ils avaient décidé de prendre. Des piquets de géomètres ont même été plantés sur le site, pour être tout récemment retirés.  Pouvez-vous me dire, Monsieur le Ministre, ce qu’il en est de la révision du Plan de secteur et quels ont été les résultats de vos entrevues avec les promoteurs ? »

M. André Antoine – Ministre du Logement, des Transports et du Développement territorial.

« J’ai effectivement demandé, le 7 juillet dernier, à ce qu’on revoie le Plan de secteur.  Le 27 octobre 2008, l’administration a sollicité un complément d’informations techniques.  Notre volonté de modification du Plan de secteur est donc intacte et l’administration y travaille.  J’ai, comme il se devait, communiqué aux deux entreprises concernées ma totale opposition à ce projet. Je  leur ai, de même, signifié qu’ils commettaient une grave erreur en s’obstinant de la sorte, puisqu’ils perdaient toute possibilité d’obtenir, à l’avenir, des zones de compensation.  Ce qui est encore plus surprenant, c’est qu’ils ont introduit une déclaration de classe 3 alors qu’il s’agissait d’une demande de permis unique de classe 2. Cela constitue une infraction manifeste à notre Code. Cette erreur ne fait qu’assombrir encore plus le dossier de ces deux entreprises. »

Mme Anne Barzin (MR). – Je remercie M. le Ministre pour sa réponse en ne peux que l’engager à poursuivre la modification du Plan de Secteur.

36 P.W. – C.R.A. 6 ( 2008-2009) – mercredi 3 décembre 2008