Le dossier Mâle Plume à la prochaine réunion de la CRAT

Mardi 3 avril 2012 – Ainsi que l’avait annoncé le Ministre Monsieur Henry, nous apprenons que le rapport de la première phase de l’étude d’incidences relative à la révision du plan de secteur sur le site du « Bois Mâle Plume » sera soumis à l’avis consultatif de la CRAT (Commission Régionale de l’Aménagement du Territoire) ce mardi  10 avril.

Pour mémoire, la première phase de l’étude portait notamment sur :

  • La description de l’avant-projet de modification du Plan de secteur.
  • L’identification des objectifs de la révision.
  • L’identification des contraintes et potentialités de la révision.
  • L’identification des effets probables sur l’homme et l’environnement.

la procédure de modification de Plan de secteur prévoit que le rapport soit soumis pour avis à la CRAT avant que le Gouvernement ne confirme la mise en œuvre de la deuxième phase.

Cette deuxième phase, plus concrète, doit porter sur l’examen des mesures à mettre en œuvre pour éviter ou réduire les effets négatifs de la révision (s’il y en a) ou pour renforcer les effets positifs de l’avant-projet.

Si l’on considère d’ores et déjà que l’impact de la modification du plan de secteur consistant à laisser un bois en bois et une pâture en  pâture devrait être faible, on devrait se réjouir de voir quelles mesures pourraient être proposées par  le cabinet d’études AUPA pour renforcer les effets positifs de la révision.

Nous suivrons une fois de plus ces travaux avec le plus grand intérêt !

Communiqué de presse de Madame la députée Anne Barzin

Mercredi 14 Mars 2012 – Madame Barzin a pris acte des réponses du Ministre.  Rassurée par la position inchangée du Gouvernement wallon dans ce dossier, elle se félicite de la poursuite de la procédure.

Cependant, madame Barzin s’étonne des lenteurs constatées dans la transmission de certains documents de l’Administration vers le Cabinet du Ministre et regrette le temps perdu en ciblant uniquement les bureaux d’études spécialisés dans le secteur carrier lors de l’appel d’offres lancé pour la réalisation de l’étude d’incidences.

Conséquemment, elle insiste sur le caractère prioritaire que doit aujourd’hui prendre ce dossier qui bloque, notamment, toute une série de projets immobiliers dans les villages voisins.
La Députée a pris note du calendrier fixé et ne manquera pas de réinterroger le Ministre ultérieurement pour s’assurer du bon respect de celui-ci.

L’intégralité du communiqué de presse de Madame Barzin

Réponse du Ministre Henry à Madame Anne Barzin

Mardi 13 Mars 2012 – Par sa réponse, le Ministre s’est voulu rassurant. En substance, il s’est adressé à Madame Barzin et aux riverains en confirmant les trois points suivants :

  • Oui, la procédure de modification de plan de secteur continue.
  • Oui, le Groupe Solvay peut déposer une demande formelle.
  • Mais si c’est le cas, cette demande devra passer par autant d’étapes administratives qui doivent être perçues par les riverains comme des verrous de sécurité.
Pour ce qui est du calendrier:
  • Le contenu de l’étude d’incidence a été adopté par le Gouvernement wallon le 29 janvier 2010.
  • Un premier appel d’offres a été lancé le 29 avril 2010. (Aucun candidat).
  • Un deuxième appel d’offres a été lancé le 15 décembre 2010. (Une seule candidature).
  • Le marché a été notifié le 24 août 2011.
  • Le rapport de la première phase de l’étude a été reçue en janvier 2012.
  • La Crat doit se Lire la suite

Question de Madame la députée Anne Barzin (MR) au Ministre Henry (Ecolo)

Mardi 13 Mars 2012 – Ce jour, en Commission de l’Aménagement du Territoire, madame la députée Anne Barzin (MR) a interpellé le Ministre Henry au sujet des lenteurs du dossier de modification du Plan de secteur.

Reprenant l’historique du dossier et rappelant sa dernière question orale – dans les mêmes lieux – au précédent Ministre de l’aménagement du territoire il y a maintenant plus de 4 ans, Madame Barzin s’est adressée au Ministre Henry en lui posant les 4 questions suivantes.

./..
« Monsieur le Ministre,
  • Quels sont les éléments qui justifient les lenteurs constatées dans ce dossier ?
  • Comment Monsieur le Ministre explique-t-il que des révisions relativement similaires de ce plan de secteur soient plus rapides ?
  • Quelles sont les différentes phases restantes de la procédure ? Quel est le calendrier fixé pour celles-ci ?
  • Monsieur le Ministre peut-il m’assurer aujourd’hui le caractère prioritaire de ce dossier et s’engager à respecter le timing fixé ? »
./..