Vu sur Youtube ! Opération de peignage des rochers sur la RN90 à Thon-Samson en 2009 !

Spectaculaire opération de peignage des rochers mise en ligne sur Youtube par « betonman13″, le 13 décembre 2009 lors de la première fermeture de la RN 90 à la circulation.

Le Ministre Henry sur Canal C: « Ce n’est pas une zone appropriée pour développer une carrière. Avec le Gouvernement, nous allons modifier le plan de secteur. »

Mardi 2 février 2010 – C’est en des termes clairs, précis et définitifs que le Ministre de l’Aménagement du territoire, Monsieur Philippe Henry (Ecolo), s’est exprimé sur Canal C au sujet de la décision du Gouvernement wallon de modifier le Plan de secteur !


 

 

L’interview du Ministre Henry et le message à l’endroit des groupes Solvay et Van Nieuwpoort ne pouvaient être Lire la suite

Bravo et Merci

BRAVO ET MERCI A TOUS POUR LA MAGNIFIQUE PROMENADE D’OPPOSITION

Pour voir le sujet diffusé sur Canal C ce lundi 21 avril 2008, cliquez ici

Extraordinaire succès de foule, ce dimanche 20 avril pour la Grande Balade des Sentinelles de « Mâle Plume ».

Plus de 2.000 personnes se sont regroupées pour parcourir les trois tracés de promenade proposés par l’asbl.

Réunis à 10h00 devant les Grottes de Goyet, les participants ont eu droit à un véritable « tour de la propriété ». Visite des cavernes des Grottes de Goyet, montée de la petite rue du Try de Goyet, traversée du superbe Val du Try de Gôre, visite de Bonneville, traversée de Thon-Samson et retour vers la vallée du Samson par la rue du Trou perdu, non sans passer sous l’extraordinaire maquette – grandeur nature – du tunnel que les exploitants projettent de percer sous le village, et que des riverains avaient érigé sur la route !

 Cliquez ici pour nous envoyer vos photos

L’asbl souhaite adresser ses plus vifs remerciements à tous les participants d’hier et tout spécialement aux équipes de bénévoles qui, depuis plusieurs semaines, ont prêté leur concours, leur créativité et leur enthousiasme pour faire de cet évènement, une véritable réussite et un grand moment de manifestation citoyenne.

Un grand merci également aux autorités communales – bien sûr aux Bourgmestres, messieurs Paulet et Eerdekens, qui furent de la promenade – et aux parlementaires et députés qui s’étaient joints aux promeneurs – Madame Eliane Tillieux et Mr Jean Marc Van Espen, mais aussi et surtout aux équipes de la Police, aux chauffeurs des autocars qui firent des navettes incessantes durant toute la journée, aux membres de la Croix Rouge, à l’équipe de signalisation, aux fanfares de Thon et de Samson, aux exploitants des Grottes de Goyet et à tous ceux qui accueillirent chez eux les promeneurs avec autant de gentillesse et de générosité. Et merci enfin aux nombreux sponsors, plus de 60 sociétés, qui se sont associées à notre démarche.

La mobilisation de ce dimanche 20 avril fut à nouveau un moment de manifestation citoyenne. Un signal de plus adressé tout d’abord aux groupes Solvay et Van Nieuwpoort, et ensuite aux mandataires régionaux et aux ministres, sur le refus total de voir cette région du Condroz Namurois saccagée pour le profit d’un projet du siècle dernier.

A quelques semaines de la présentation que Solvay et Van Nieuwpoort veulent organiser, le signal ne saurait être plus clair:

« NON AU PROJET BARBARE DE CARRIERE SUR LE SITE DU BOIS MALE PLUME ! »

 


La carrière comme si elle existait

Si le projet devait voir le jour, voici à quoi devrait ressembler le site du Bois « Mâle Plume » dans une cinquantaine d’années.

Cette représentation 3D a été produite en utilisant les cotes exactes reprises dans le dossier de présentation des sociétés Solvay et Van Nieuwpoort.

L’analyse visuelle nous montre à quel point ce projet dévastateur est irréalisable.  En effet, nous connaissons tous la fragilité des rochers (classés) des Demoiselles. Peut-on imaginer un seul instant que le chantier d’extraction ne viendra pas à bout de ces magnifiques élévations calcaires ?  Que les parois vers la vallée du Samson résisteront ? Que les habitants de la vallée ne risqueront pas d’éboulements ? Insensé !

Qui plus est, c’est tout le relief de la région qui serait modifé.  Disparition des crêtes, modification des vents, création de tourbillons depuis le plancher de la carrière, assèchement du Samson, aggravation des phénomènes kartsiques existants aux alentours du site. La liste des conséquences est longue et chacune d’entre elles constitue, séparément, une bonne raison de s’opposer au projet.

Quant au site Natura 2000, il vaut mieux ne plus y songer.  L’impact de la carrière aurait raison de la zone, en parfaite contravention avec les décrets et obligations européennes !

 

  ;