Assouan sur Samson

UN LAC PERCHE AU-DESSUS DU SAMSON !!!

30 à 40 millions de mètres cube d’eau au-dessus de la tête des habitants de la vallée du Samson !

Voici la nouvelle idée de réhabilitation de la carrière « témoin » du Groupe Van Nieuwpoort !!

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

La fuite en avant des promoteurs de la carrière « Mâle Plume » est non seulement triste à voir, mais elle fait froid dans le dos.

Les promesses les plus folles en matière de réhabilitation sont sans limites.  Désormais, c’est un trou rempli de 30 à 40 millions de mètres cubes d’eau qu’ils proposent de léguer à la Région Wallonne lorsqu’ils auront terminé leur exploitation.

Des millions de mètres cubes d’eau retenus par des parois rocheuses fragilisées par cinquante années d’exploitation et plus de 10.000 tirs d’explosifs… On croit rêver !

Pas un hydrologue ou un géologue pour étayer une telle hypothèse :

  • « Pour arriver à une telle hauteur d’eau, il faut un affluent.Or, sur le plateau du Val de Gôre, il n’y en a pas… »
  • « Si les promoteurs comptent sur le drainage du plateau, il faudra des centaines d’années pour remplir les fosses au niveau présenté…
  • « Le calcaire ne retient pas l’eau.Pour colmater la carrière, il faudra « plafonner » des millions de mètres cubes d’argile contre les parois… »
  • « En cas d’affaissement ou de brèche soudaine, c’est la vallée du Samson qui servira de déversoir des millions de mètres cubes d’eau !A-t-on pensé aux habitants de la Vallée ? »

Au mieux, en comptant l’effet de résurgence de la nappe phréatique, le niveau d’eau pourrait s’inscrire naturellement à la cote 100-110, soit un niveau correspondant à la simulation présentée ci-dessous. Une vraie différence !

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

La carrière comme si elle existait

Si le projet devait voir le jour, voici à quoi devrait ressembler le site du Bois « Mâle Plume » dans une cinquantaine d’années.

Cette représentation 3D a été produite en utilisant les cotes exactes reprises dans le dossier de présentation des sociétés Solvay et Van Nieuwpoort.

L’analyse visuelle nous montre à quel point ce projet dévastateur est irréalisable.  En effet, nous connaissons tous la fragilité des rochers (classés) des Demoiselles. Peut-on imaginer un seul instant que le chantier d’extraction ne viendra pas à bout de ces magnifiques élévations calcaires ?  Que les parois vers la vallée du Samson résisteront ? Que les habitants de la vallée ne risqueront pas d’éboulements ? Insensé !

Qui plus est, c’est tout le relief de la région qui serait modifé.  Disparition des crêtes, modification des vents, création de tourbillons depuis le plancher de la carrière, assèchement du Samson, aggravation des phénomènes kartsiques existants aux alentours du site. La liste des conséquences est longue et chacune d’entre elles constitue, séparément, une bonne raison de s’opposer au projet.

Quant au site Natura 2000, il vaut mieux ne plus y songer.  L’impact de la carrière aurait raison de la zone, en parfaite contravention avec les décrets et obligations européennes !

 

  ;

 

Un projet Mammouth

  • UN TUNNEL DE 1,5 KM SOUS LES MAISONS DU VILLAGE DE THON-SAMSON !
  • 50 ANNEES D’EXPLOITATION !
  • 80 MILLIONS DE TONNES DE ROCHE DEPLACEES !
  • JUSQU’A 13.000 EXPLOSIONS PENDANT 50 ANNEES !
  • UN TERRIL DE 300 METRES DE DIAMETRE ET DE 150 METRES DE HAUT !
  • CHAQUE MINUTE, 14 TONNES DE PIERRE DEVERSEES PAR LE TUNNEL !
  • AU MOINS 200 HECTARES DEFINITIVEMENT INEXPLOITABLES POUR LE TOURISME WALLON !

Un Tunnel de 1,5 km sous les maison sous les maisons du village de Thon!

Ce projet implique la construction d’un tunnel de 1,5km de long entre le haut de la carrière ou se trouvera le concasseur et la rive droite de la meuse.
14 tonnes de matière passeraient alors par ce tunnel toutes les minutes!!!