Le Ministre Carlo Di Antonio (CdH) inscrit le site du Bois Mâle Plume sur la liste de sauvegarde du Patrimoine wallon et demande à son Administration que soit entamée la procédure de Classement !

20 septembre 2013 – L’instant est magique !

Alors que le Ministre Henry rappelait récemment encore son intention de faire aboutir la procédure de modification du Plan de secteur avant la fin de la législature actuelle, Monsieur Carlo Di Antonio, Ministre wallon du Patrimoine, répond aujourd’hui favorablement aux demandes des communes d’Andenne et de Gesves et décide d’entamer la procédure de classement du Bois Mâle Plume. (voir le communiqué de presse du Ministre Di Antonio en cliquant sur ce lien)

xxxxxx

Petit rappel.  Déjà visé par une procédure de modification du Plan de secteur soutenue par l’ensemble des membres de la classe politique, le site du Bois Mâle Plume faisait  parallèlement l’objet de plusieurs demandes de classement.

Les deux premières demandes avaient été adressées par les communes d’Andenne (octobre 2008) et de Gesves (Septembre 2009), et leur bourgmestre respectif, Messieurs Eerdekens et Paulet.  D’autres intervenants, et notamment la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles avait également questionné les autorités dans le même sens, en décembre 2008 et juin 2009.

Il est vrai que le site est exceptionnel. 

  • Il relie deux des plus beaux villages de Wallonie.
  • Il est contigu aux « Rochers des Demoiselles » dans la vallée du Samson, site lui-même classé depuis 1976.
  • Il est proche de plusieurs sites de grand intérêt biologique et notamment le Rocher de Goyet et les Grottes du même nom, riche en sites karstiques et en vestiges préhistoriques.
  • Il a fait l’objet d’une étude de l’Université de Liège, démontrant sa valeur patrimoniale et son intérêt scientifique. 

Ces caractéristiques n’ont pas échappé au Ministre.  Et l’Administration, questionnée par ce dernier, a émis un avis favorable à l’ouverture d’une enquête, soulignant en outre les caractéristiques scientifiques et paysagères exceptionnelles des lieux.

L’ASBL se félicité de la décision du Ministre Di Antonio.

Si l’on considère que la procédure de classement devrait prendre de 1 à 2 ans, et si l’on part de l’hypothèse où le Ministre Henry tiendra sa promesse de faire aboutir la procédure de modification de secteur avant Mai 2014, c’est donc dans un avenir rapproché que les riverains du Bois Mâle Plume pourront retrouver durablement la quiétude et la tranquillité attachée à leurs magnifiques villages de Thon-Samson (Andenne) et de Goyet-Mozet (Gesves).

Le Ministre Henry (Ecolo) confirme à nouveau « J’ai l’intention de clore ce dossier sous cette législature »

2 juillet 2013 – C’est en ces termes que se termine la réponse écrite du Ministre Henry à la nouvelle question parlementaire que lui a adressée Monsieur le député Claude Eerdekens (PS) le 20 Mai dernier et dont vous trouverez la copie en cliquant sur le lien suivant.  Quesrtion parlementaire N°720 de Mr Eerdekens au Ministre Henry – 20 juin 2013

Malgré cette conclusion optimiste, l’ASBL « Non à Mâle Plume » et les riverains du Bois se posent des vraies questions quant à la capacité du Ministre Henry à atteindre un tel objectif.

 325 jours à peine nous séparent de la date des élections régionales de 2014 et le dossier « Mâle Plume », que le Ministre a pourtant fait sien comme les nombreux autres dossiers de modifications de Plan de Secteur qu’il a traité avec beaucoup plus de diligence, traine déjà depuis bientôt 5 ans.

Et lorsqu’on lit les détails de la réponse du Ministre,  on y apprend que la deuxième phase de l’étude d’incidences n’est toujours pas terminée et nécessite encore l’organisation de réunions préalables à son dépôt officiel.

L’inquiétude reste de mise et l’été qui approche n’apportera pas certainement pas de nouveaux développements.

 

 

Où est la promesse du Ministre Henry de faire aboutir la modification du Plan de secteur en 2013 ?

Mardi 23 Avril 2013 – En janvier dernier, inquiet comme les riverains de ne pas voir avancer la procédure de modification du Plan de Secteur, le bourgmestre d’Andenne, Monsieur Eerdekens (PS) adressait une nouvelle question parlementaire au ministre Philippe Henry (Ecolo) au sujet du dossier « Mâle Plume ».

Dans cette question, Mr Eerdekens demandait des précisions au Ministre de l’Aménagement du Territoire et s’interrogeait sur les chances de voir la révision du Plan de Secteur (votée à l’unanimité par le gouvernement en février 2009) aboutir sous l’actuelle législature ?

La réponse du Ministre Henry (Cliquez sur ce lien pour lire le texte intégral de la Question/Réponse), outre qu’elle ne précise aucun calendrier, confirme surtout que la procédure est pour ainsi dire « en panne ».  Nous y lisons en effet :

  1. Que la société d’étude AUPA qui réalise l’Etude d’incidences pour le compte du Gouvernement a remis « un document de travail » en janvier 2013.
  2. Que le document est actuellement à l’analyse.
  3. Que le bureau d’étude a demandé une réunion de travail avec l’Administration et les collaborateurs du Ministre avant de déposer le document définitif.

Au mieux, c’est à un retard minimum de 8 mois sur la promesse du Ministre que nous devons nous attendre ! Nous pouvons désormais légitimement douter que ce dossier aboutisse sous l’actuelle législature !

Les riverains et l’ASBL « Non à Mâle Plume » ne peuvent pas en rester là.

  • Près de 5 années ont passé depuis le vote unanime du Gouvernement de modifier le Plan de Secteur !
  • Plus de 4 ans ont passé depuis le lancement de l’étude d’incidence.  Une étude, rappelons-le, qui a pour unique objet de mesurer les conséquences sur l’environnement d’un statu quo:  à savoir, laisser une pâture en pâture et un bois en bois !
  • Et pendant ces 4 années, le secteur carrier a pu obtenir à son profit du Ministre Henry, des modifications de Plan de Secteur pour plus de 300 hectares.

Un tel traitement est injuste et inéquitable. Les lenteurs d’une société d’études ne suffisent plus pour justifier un tel immobilisme. Cela fait 5 ans que les riverains du Bois « Mâle Plume » sont doublement pris en otages:

  • Pris en otages par deux groupes industriels qui ont lancé une procédure  administrative qui crée une insécurité permanente sur leur environnement.
  • Pris en otage par le Ministre de l’Aménagement du territoire qui, malgré les décisions prises par son Gouvernement et qu’il a reprises à son compte en s’engageant à finaliser le dossier –  n’a rien fait à ce jour pour traduire ses intentions en actes.

L’ASBL ne peut en rester là et compte reprendre plusieurs initiatives afin de relancer le débat .

 

 

Le Ministre Henry confirme au moins 4 mois de retard pour la deuxième phase de l’étude d’incidences !

Vendredi 4 Janvier 2013La réponse du Ministre Henry (Ecolo) à la question parlementaire que lui avait adressé Madame Barzin (MR) a été publiée sur le site du Parlement wallon en date du 27 décembre dernier.

Le moins qu’on puisse dire c’est que la lecture de ce document constitue une nouvelle source d’inquiétudes.

En effet, le Ministre Henry y confirme notamment :

  • « Que les travaux de réalisation de la deuxième phase de l’étude d’incidences devaient être terminés pour le 27 août 2012″.
  • « Que la société retenue par l’Administration – la SA AUPA de Verviers – n’a pas encore remis ses travaux ».
  • « Qu’une lettre de rappel a été adressée par l’Administration le 25 septembre dernier.
  • Et qu’à ce jour, « le bureau d’études finalise sa mission ».

Cette réponse du Ministre suscite à nouveau plusieurs questions :

  • Quand cette étude sera-t-elle terminée ?
  • Comment un tel travail, qui en est à sa deuxième phase et dont la portée est limitée à déterminer les incidences sur l’environnement de laisser un bois en bois et des pâtures en pâtures, peut-il prendre 4 mois de retard ?
  • Comment l’Administration wallonne n’est-elle pas en mesure d’obtenir des bureaux qui travaillent pour elle, qu’ils respectent les délais déterminés dans les cahiers des charges ?
  • Comment le ministre Henry peut-il accepter une telle lenteur sans réagir de façon plus ferme ?

Une fois de plus, nous ne pouvons que constater et déplorer ces lenteurs.  Le Ministre a beau répéter que la procédure de modification du Plan de Secteur devrait aboutir avant la fin de l’année 2013, nous restons une fois de plus dans le doute.

Pour lire la réponse complète du ministre Henry, cliquez sur ce lien: Réponse du Ministre Henry – 27-12-12

Nouveaux retards dans la procédure de modification du Plan de secteur ?

27 décembre 2012De nouvelles inquiétudes planent sur le calendrier de la proposition du Gouvernement wallon de modifier le Plan de Secteur.  Alors que la deuxième phase de l’étude d’incidences a bien été commandée à la société retenue par l’Administration et que 60 jours devaient être nécessaires pour en terminer l’exécution, nous sommes sans nouvelles de ses résultats.

Madame la députée Anne Barzin (MR), attentive au calendrier de la procédure, posait d’ailleurs à ce sujet précis, le 22 novembre dernier, une question écrite au Ministre Henry. (Cliquez ici pour lire la question de Madame Anne Barzin du 22 Nov 2012)Le délai de réponse est dépassé et le ministre Henry n’a toujours pas répondu.

Que faut-il déduire de ce silence ? Quel malaise entoure à nouveau ce dossier ?  Le Ministre Henry avait pourtant rappelé qu’il voyait avec confiance la procédure se terminer en 2013. Et l’ASBL « Non à Mâle Plume » de se poser une fois de plus les raisons de ces lenteurs ?

Nous ne manquerons pas de revenir sur ce point au tout début de l’année.

 

 

Le Ministre Henry, en visite surprise sur le site du Bois Mâle Plume, déclare: « Je suis venu vous confirmer que la modification du Plan de Secteur sera une réalité en 2013 ! »

3 septembre 2012 – Le message du Ministre Henry ne pouvait être plus clair.  Cette annonce, à l’occasion de sa visite surprise du site du Bois « Mâle Plume » et de l’invitation qu’il a lancée à rencontrer les représentants des riverains et de notre ASBL, ne pouvait être plus agréable et plus encourageante.

Et le Ministre Henry, qui a voulu se rendre sur place personnellement pour visiter le site et mesurer la pertinence de ses choix, de s’exprimer dans les termes suivants:

  • « Une modification visant à déclasser 90 hectares est un acte politique et administratif exceptionnel.  A ce titre, la procédure qui l’entoure doit être d’une rigueur exceptionnelle. Certes cette procédure est longue mais vous devez comprendre que nous devons être inattaquable. »
  • « Comme j’ai pu m’en expliquer déjà à plusieurs reprises, je conduirai la procédure de modification du Plan de Secteur à son terme et je peux vous dire que ce sera chose faite en 2013. »

Le Ministre Henry a ensuite souhaité faire le tour de la zone potentielle d’extraction pour mieux se rendre compte de la haute valeur écologique du site:

Le Ministre Henry en face des grottes de Goyet, en conversation avec madame Sylvie Loutz, riveraine.

  • Visite du superbe Val de Gore depuis le point du vue de la Chapelle « Notre Dame du Bon Secours » duquel on surplombe le bois « Mâle Plume ».
  • Visite de Thon, où la zone d’extraction est littéralement « entrée » progressivement dans le village.
  • Enfin, visite des grottes de Goyet, dont l’accès et l’exploitation seraient désormais rendus  quasiment impossibles à cause des tirs de mine incessants qui sont prévus par les candidats exploitants.

Nous nous félicitons des deux visites successives des Ministres de l’Aménagement du Territoire de la Région wallonne sur le site du Bois « Mâle Plume ».

Le Ministre Henry entouré notamment de membres de son cabinet, admiratif devant le paysage exceptionnel du Val de Gôre, site du Bois "Mâle Plume"

Le Ministre Henry entouré notamment de membres de son cabinet, admiratif devant le paysage exceptionnel du Val de Gôre, site du Bois "Mâle Plume"

Après la premier geste du ministre Antoine qui lançait la procédure de modification du Plan de secteur il y a un peu plus de 4 ans déjà, c’est maintenant au tour du Ministre Henry de confirmer la suite de cette procédure et de nous annoncer une date de réalisation.

Encore un peu de patience et notre magnifique région et ses habitants pourront reprendre une vie sereine et normale, en se concentrant sur la véritable vocation de tourisme et de qualité de vie rurale de la vallée du Samson.

« Ecolo, avec les riverains, limite l’extension des carrières ».

3 septembre 2012 – C’est en ces termes clairs et en les conjuguant au présent, que le programme électoral de la liste Ecolo d’Andenne précise sa position sur le projet de carrière des groupes Solvay et Van Nieuwpoort sur le site du bois « Mâle Plume ». 

Cet engagement clair, précis et sans appel est repris en toutes lettres dans le document de 4 pages que Monsieur Doumont et Madame Cornet (photo ci-dessous) ont souhaité remettre aux représentants de notre ASBL, à l’occasion de la visite surprise du Ministre Henry sur le site du Bois « Mâle Plume ».

Dans le programme Ecolo, on peut lire les points suivants:

  • « Bois de Mâle Plume, Bois de Siroux, Ecolo dit non à de nouvelles carrières grignotant l’espace vital des générations futures ! »
  • « Ecolo anticipe en cartographiant précisément les zones d’extraction ».
  • « Pour préserver les lieux habités et les espaces à haute valeur écologique, comme la vallée du Samson, Ecolo modifie le plan de secteur et réaffecte la zone sensible ».
  • « Mâle Plume va ainsi passer de zone d’extraction à zone verte non urbanisable ».

Formidable prise de position de la liste Ecolo d’Andenne à laquelle s’est jointe son homologue de Gesves, emmenée par Madame Barbeaux (photo ci-dessous).

Ensemble, les responsables des deux listes ont souhaité manifester leur prise de position claire et univoque, en doublant leur message par la présence, sur place, du Ministre Henry.

Nous nous félicitons du message clair adressé aux candidats exploitants quant au caractère inopportun de leur projet de carrière sur le site du Bois « Mâle Plume ».

 

Visite surprise ! Les listes Ecolo d’Andenne et de Gesves reçoivent le Ministre Henry sur le site du bois « Mâle Plume ».

3 septembre 2012 – répondant à notre courrier du 14 juillet dernier, les listes Ecolo d’Andenne et de Gesves, animées par Monsieur Doumont et Madame Barbeaux ont frappé fort ce lundi 3 septembre. Elles ont en effet obtenu du Ministre Henry qu’il se déplace afin de se rendre compte personnellement des enjeux du projet de carrière et des nombreux motifs qui soulèvent l’opposition légitime des riverains autant qu’elles justifient la décision du Gouvernement wallon de modifier le Plan de Secteur.

Après un point presse organisé au désormais célèbre restaurant « Les Jardins de mon Père », le Ministre a souhaité rencontrer les représentants de l’ASBL « Non à Mâle Plume ».

Nous revenons sur cette rencontre dans le prochain article de notre blog.

 

Le Groupe GEM, emmené par Mr Paulet, rappelle son engagement contre le projet de carrière

2 septembre 2012 – Le groupe GEM, par la voix de Monsieur Paulet, a également souhaité répondre à notre courrier du 14 juillet. Monsieur Paulet rappelle qu’il s’est engagé aux côtés de l’ASBL « Non à Mâle Plume » dès l’origine du projet.  Cet engagement reste entier et total.

Ainsi, dans son courrier, Monsieur Paulet rappelle notamment :

  • « Qu’avec le Groupe Gem et ses partenaires respectifs de la majorité au conseil communal de Gesves, nous avons toujours fait la démonstration de notre opposition à tout projet carrier sur le territoire de notre communes et notamment sur le site de « Mâle Plume ».
  • « Je pense rester cohérent non seulement en réaffirmant  mon opposition personnelle à l’encontre de cette véritable agression sur nos villages mais encore sur ma participation sans faille à toutes les manifestations publiques et/ou réunions avec mon collègue de la ville d’Andenne ».
  • Croyez bien qu’au lendemain des élections communales du 14 octobre prochain, pour moi-même et le groupe GEM (Gesves Encore Mieux) il n’en sera pas autrement ».

C’est donc avec la plus grande cohérence que le soutien de Mr Paulet et de son groupe GEM nous est à nouveau confirmé. Nous nous en félicitons et remercions à nouveau le soutien de nos mandataires politiques communaux, sans qui  la vaste entreprise de Modification du Plan de secteur n’aurait sans doute pas été envisagée.

 

La liste RPG conduite par Monsieur Mahoux (Gesves) confirme sa ferme opposition au projet de carrière !

28 aôut 2012 – Monsieur Mahoux, qui conduit la liste RPG à Gesves, nous adressait le 28 août dernier sa réponse à travers laquelle il confirme sa ferme opposition au projet de carrière sur le site de « Mâle Plume ».

  • « Je vous confirme que RPG (Rassemblement Pluraliste Gesvois) et moi-même sommes totalement opposés à ce projet.
  • « Je vous confirme que nous soutenons à la fois le classement du site et la modification au plan de secteur qui doivent rendre impossible tout projet de carrière ».

On se rappellera la présence et les interpellations de Monsieur Mahoux aux candidats exploitants lors de la présentation du projet au public, en juin 2010, sur la Place des Tilleuls à Andenne.

Et nous nous félicitons également du renouvellement de son soutien !